ZOOM PROJET : LA POUTRE EN I EN PAROI VERTICALE DANS UNE MAISON PASSIVE

LA POUTRE EN I EN PAROI VERTICALE
DANS UNE MAISON PASSIVE À SAINT-SÉBASTIEN-SUR-LOIRE.

Lauréate du Prix Régional de la Construction Bois en 2019, cette maison passive conçue par l’agence Tektolab associe structure en CLT et poutres en I supportant l’isolation en laine de bois. Certifiée Passivhaus, elle illustre la performance de cette technique de construction face aux enjeux de la transition énergétique.

UN TRAVAIL ARCHITECTURAL INGÉNIEUX, GUIDÉ PAR L’EFFICACITÉ

Le PLU imposant une hauteur limite de 3,50 m pour la construction, les architectes ont étudié différentes solutions pour concevoir des volumes agréables à vivre tout en créant une enveloppe performante. Leur choix s’est porté sur une structure en CLT,  surmontée de poutres porteuses en bois lamellé soutenant la charpente. Associées au CLT, les poutres en I ont permis de réduire l’épaisseur des parois et de gagner de l’espace sur le volume habitable tout en respectant les critères du standard européen Passivhaus, avec des besoins en chauffage inférieurs à 15 kWh/(m².a).

SOLUTION POUTRE EN I

Pour limiter les ponts thermiques des coffrages d’isolation, deux solutions ayant un U équivalent ont été comparées par le bureau d’étude thermique :
• une isolation de 145 mm placée entre montants accompagnée d’une isolation extérieure continue de 60 mm,
• une isolation de 200 mm placée entre poutres en I accompagnée d’une isolation extérieure continue de 20 mm.
C’est la solution à base de poutres en I qui s’est montrée la plus efficace pour créer une rupture de pont thermique linéique et c’est donc elle qui a été retenue.

LE CHANTIER EN IMAGES :

INFOS PROJET

Type : Maison passive en bois
Surface : 146 m2
Maître d’ouvrage : Privé
Maître d’œuvre : Tektolab, John Debaize
BE Thermique  : Biobe, Laurent Billaud
Budget : 289 K€, soit 1 980 € / m2

Pour en savoir plus sur Tektolab : www.tektolab.fr
© Crédits photos : François Dantart & Tektolab